Chargement...

mardi 4 avril 2017

Equatel, le projet israélien de solution durable à la crise humanitaire mondiale

 
 
Selon le dernier bulletin sur la situation alimentaire et les perspectives de récolte publié par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 37 pays dont 28 en Afrique auront besoin d'assistance en 2017.....



Le Yémen, le Soudan du Sud, la Somalie et le Nigeria sont notamment placés en état d'alerte avec plus de 20 millions de personnes souffrant de la faim.
Cette situation d'urgence nécessite que les spécialistes de la santé et les industriels innovent afin d'apporter une solution durable à cette crise humanitaire qui touche les pays les plus pauvres ou souffrant du changement climatique.
C'est précisément ce qu'offre "Equatel", une entreprise israélienne qui a développé une technologie de "télémédecine" et qui va installer en Inde et en Afrique des dizaines de bornes connectées en 4G à internet, dont le vice-président Gershon Gutmer, était l'invité dimanche de Julien Bahloul sur
"L'idée d'un projet comme Equatel, c'est de pouvoir permettre à ces populations d'avoir un accès médical aussi facilement que vous et moi l'avez", a résumé M. Gutmer.
Présenté sous forme de kiosque, c'est via une caméra filmant en haute définition, ainsi que des capteurs que le patient placera lui-même sur ses doigts, que des médecins pourront en quelques secondes, et depuis n'importe quel endroit du monde, établir un diagnostic complet sur la base d'analyses de sang, du rythme cardiaque, de la température corporelle, et même grâce à des échographies réalisées en Bluetooth.
Les maladies les plus graves comme la malaria ou le sida deviennent ainsi détectables instantanément, permettant à des patients privés de médecins dans leurs villages d'obtenir au plus vite une ordonnance pour recevoir les médicaments adéquats.
"Il y a environ 20% de la population africaine qui a accès aux soins médicaux, ce qui est évidemment une part très très faible", a rappelé M. Gutmer. Selon lui, le but principal de cette démarche est de réduire de manière durable la situation de crise.
Le projet Equatel vise avant tout à "transférer les technologies" médicales afin de diminuer la dépendance des pays nécessitants de l'aide humanitaire. La partie essentielle de l'initiative est de travailler avec les partenaires locaux, a insisté M. Gutmer.
"Ces partenaires locaux prennent en main la partie du déploiement des solutions et sont formés par les équipes d'Equatel", a-t-il précisé.
"L'idée est de transférer cette technologie pour améliorer la qualité de vie. L'Afrique sera le continent le plus peuplé au monde en 2050, avec près de 2.5 milliards de personnes. Il y a la possibilité aujourd'hui de faire les choses différemment", a-t-il encore dit.
La révolution technologique israélienne passe aussi par la santé. "Nous sommes impatients de partager notre technologie dans de nombreux domaines avec nos amis africains", avait déclaré Benyamin Netanyahou en juillet dernier au premier jour d'une tournée diplomatique de quatre jours en Afrique.
Source I24News
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire