Chargement...

lundi 3 avril 2017

La Mairie de Valenton entretient des liens avec des terroristes.....la preuve.....

 
 
La Mairie de Valenton, son maire et ses élus entretiennent des liens avec des terroristes Palestiniens. En récompense, Mahmoud Abbas a souhaité que la Maire de la ville deviennent citoyenne Palestinienne.......Détails sur ce nouveau scandale........

 
Noha Rashmawi, la représentante de l’ambassadeur de Palestine en France, a remis la citoyenneté Palestinienne à Françoise Baud, la maire (PCF) de la ville de Valenton, lors d'une cérémonie.
Son nouveau passeport lui avait déjà été remis mercredi.
Cette dhimmi a déclaré lors de la cérémonie : « Cette citoyenneté, je tiens à la partager avec tous les citoyens de Valenton. Notre liberté est incomplète sans la liberté des Palestiniens ». Depuis des années, cette ville, tombée entre les mains du parti Communiste, a vendu son âme aux terroristes Palestiniens, notamment en faisant citoyen d'honneur l'architerroriste Mawan Barghouti, condamné par une cour civile israélienne à cinq peines de prison à perpétuité pour ses nombreuses activités terroristes.
 
 
 
Noha Rashmawi et Françoise Baud

Cette fois, lors de la cérémonie, les lobbyistes pro-Palestiniens de la ville ont officiellement lancé une nouvelle campagne de solidarité pour tenter de faire libérer, cette fois, Jamal Abu-leil.
Pour la maire de Valenton, il est le principal artisan du jumelage entre Valenton et le camp de réfugiés de Balata, près de Naplouse.
Logique de jumeler deux camps de réfugiés, Balata est rempli de réfugiés Palestiniens et Valenton est rempli de réfugiés Français....
Rappelons aux lecteurs qui ne le savent pas que cet individu est en détention administrative depuis février 2016, il a entamé une grève de la faim qu'il a stoppé le 12 mars 2017.
Ce sinistre individu, résident de la ville Palestinienne de Qalandyia est un membre du Conseil révolutionnaire du Fatah.
Ce Conseil révolutionnaire du Fatah est un mouvement terroriste Palestinien de tendance dure, formé en 1974 par Sabri al Banna, connu sous le nom de guerre Abou Nidal.
L'organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des États-Unis, de l'Union européenne et du Royaume-Uni.

Le Conseil révolutionnaire du Fatah a commis des attentats, parfois particulièrement meurtriers, dans de nombreux pays en dehors d'Israël et des Territoires palestiniens, dont les attentats des aéroports de Rome et de Vienne, au Pakistan, en Grèce, aux Émirats arabes unis ou encore en France). 
Le Conseil révolutionnaire du Fatah est suspecté d'avoir perpétré la fusillade de la rue des Rosiers !
Autrement dit, la maire d'une ville de France veut faire libérer un terroriste qui appartient a une organisation terroriste qui a commis des attaques en France !
Ainsi, la maire n'a pas hésité à poser avec les élus de sa ville devant une affiche « Liberté pour Jamal » (photo ci-dessous).


La "dream team" de Valenton

Lors de la cérémonie, des photos prises lors du déplacements des élus à Balata ont été exposées. Des produits artisanaux Palestiniens étaient en vente lors de l'évenement. 
Y avait-il aussi des bombes artisanales ou encore des armes fabriquées dans les usines clandestines ?
Pour couronner le tout, Rappelons que 14 'jeunes' Palestiniens du camp de Balata apprennent le français depuis leur prison......encore des pauvres victimes enfermées pour rien......
Ils font bien d'apprendre le français car ils finiront certainement par venir s'installer en France......sûrement à Valenton !

Pauvre France.....

 
Source Koide9enisrael
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire