Chargement...

jeudi 30 novembre 2017

Israël va rejoindre l’initiative Power Africa

 
Le gouvernement israélien va signer un mémorandum d’entente avec l’Usaid le 04 décembre afin de permettre aux entreprises de profiter des opportunités de ce programme qui vise à améliorer l’accès à l’électricité dans quelques pays africains. “Des milliards de dollars de transactions financières” en vue pour les entreprises israéliennes......Détails........ 

Le gouvernement israélien et l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (Usaid) vont signer un mémorandum d’entente à Jérusalem le 04 décembre 2017 en vue de permettre à cet Etat du Proche-Orient d’être partie-prenante à l’initiative Power Africa.
Power Africa (“Energie pour l’Afrique”) est une initiative lancée en juillet 2013 en Tanzanie, par l’ex-chef d’Etat américain Barack Obama pour permettre un meilleur accès à l’énergie dans six pays africains: Tanzanie, Kenya, Ethiopie, Ghana, Libéria, Nigéria.
Le programme est coordonné par l’Usaid et a pour objectifs chiffrés de connecter 60 millions de ménages au réseau électrique d’ici 2030; et d’augmenter la capacité installée de plus de 30 000 MW d’ici à la même période en Afrique subsaharienne, où les deux-tiers de la population n’ont pas accès à l’électricité. 
Faire partie du programme permettra aux entreprises israéliennes, y compris des startups, d’utiliser les outils de Power Africa pour développer des projets d’énergie électrique sur le continent africain.
Les entreprises israéliennes pourraient réaliser des “milliards de dollars de transactions financières” à la faveur de ce programme, estime Yosef Abramowitz, un des pionniers de l’énergie solaire en Israël et président de Energiya Global.
Sa société travaille actuellement avec les gouvernements américain et israélien pour déployer, au cours des cinq prochaines années, des investissements de l’ordre de 02 milliards de dollars dans des installations solaires et éoliennes dans 10 pays d’Afrique.
Dans le cadre du programme Power Africa, les entreprises israéliennes bénéficieront de sources et contacts de financement, études de faisabilité, conseils professionnels et juridiques pour mener des projets d’électrification sur le continent africain.
Cela contribuera à “l’approfondissement de nos liens avec les nations africaines” a déclaré Eli Groner, Directeur général des services du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.Après la signature de l’accord, un séminaire d’affaires sera organisé pour présenter les opportunités et les outils qui seront offerts aux entreprises israéliennes ainsi que les résultats et recommandations des partenaires de l’initiative.
Au sein des partenaires de Power Africa, on retrouve, entre autres : l’Union européenne; l’initiative Énergie durable pour tous (SE4ALL), conduite par les Nations unies; le groupe de la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (BAD); le Nepad; les gouvernements du Japon, de Suède, de Norvège, du Canada, du Royaume-Uni et de France; des sociétés privées.
 
Suivez-nous sur FaceBook ici:
Suivez nous sur Facebook...
Sommaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire